Au delà du péage de La Gravelle ^^,  Limousin 2020

Haute Vienne, St Léonard de Noblat

Allez hop, retournons un peu sur notre vadrouille estivale. Sur le chemin nous nous sommes arrêtés pour une nuit à St Léonard de Noblat.

 

 

Le matin, j’ai pu faire mon petit tour et découvrir le coeur de cette ville qui a gardée son allure médiévale. J’ai aimé me perdre dans les petites rues, des fois on trouve de chouettes choses ! J’ai découvert les grandes portes en bois (j’en ai vu beaucoup pendant mon séjour!!) et j’ai adoré… la fille en mode découverte totale lol!!!….. Bah oui! il n’y pas ça par chez moi.

 

 

C’est vers l’an 1000 que le village est né. Noblat était le carrefour du grand axe Bourges/Bordeaux et de la Vienne, la rivière. Il y eut un 1er château, sur le site le Chêne de Clovis, il reste quelques ruines et un fossé.

Selon la légende, Léonard né à la fin du 5ème siècle,  aurait eu Clovis comme parrain. Il eut très tôt la possibilité de visiter les prisonniers et libérer ceux qui méritent la grâce. Refusant de hautes responsabilités, il quitte la cour. Après quelques temps passé aux cotés de son frère dans un monastère à Orléans, il reprend la route et installe son ermite dans la foret de Pauvain.

Lors d’un séjour, le roi d’Aquitaine est venu chasser sur ces lieux. Seulement sa femme est au terme de sa grossesse mais ne peut accoucher. Léonard va sauver la vie de la Reine et de l’enfant. Le roi veut lui offrir des présents pour le remercier d’avoir sauver ces vies mais il refuse, il accepte seulement le territoire où son âne pourra délimiter en 24h.

Sur cette petite parcelle il construit une chapelle en l’honneur de Marie et de St Rémi. Il y accueille les prisonniers libérés par son biais. Il leur enseigne l’évangile et leur partage le domaine pour qu’ils puissent vivre de leur travail.

A sa mort, Léonard est enterré dans sa chapelle qui devient vite lieu de pèlerinage. Il est devenu patron des prisonniers et des femmes enceintes. Et la ville devient St Leonard de Noblat.

A partir du 12ème siècle, des remparts s’élèvent autour de la ville et des fossés sont creusés pour mieux accueillir les pèlerins mais aussi protéger le tombeau de St Léonard. Avec le temps des personnalités viendront se recueillir sur le tombeau de Léonard comme Richard Coeur de Lion, Eleonor d’Autriche, Anne d’Autriche…

Et enfin à notre époque …. A la fin des années 90 lors de travaux sur la voirie, des vestiges d’une tour médiévale ont été découvert.

La ville est bien évidemment une étape sur le chemin de St Jacques de Compostelle. Elle est aussi réputée pour sa porcelaine depuis le 19ème siècle. C’est aussi la ville de Raymond Poulidor… où il repose en paix.

Au niveau gastronomie, la viande bovine sans nul doute ! et aussi le Massepain, un biscuit à l’amande … que je n’aurai même pas goûté !!!

Plusieurs choses à faire sur le secteurs. Evidemment les balades à pieds ou à vélo, le train vapeur pour voyager à travers le paysage limousin avec aussi le musée Historail. Nous n’avons pas fait ce train vapeur mais un autre ^^. Il y a aussi une fête médiévale au mois d’août.

 

 

 

 

 

La Collégiale Romane. Classée à l’UNESCO.

Un mot : magnifique !!!  autan extérieur, qu’intérieur.

 

 

Et même un peu de Bretagne ici avec l’église de Guingamp à droite.

 

Sources : Wikipédia, Ostention St Léonard, Sites et Cités, Plus beaux détours.

2 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dolor. Phasellus elit. ut Donec leo. nec elit.