Le camping-car

3ème membre du blog, le camping-car !

Et il est très important car c’est avec lui que nous allons sillonner la Bretagne dorénavant !!

Partie pour un fourgon aménagé au début, mes parents ont vite réussit à me faire changer d’avis !! Je cherchais donc en parallèle un camping car profilé histoire de voir ce qu’il s’offrait à moi.

L’avantage du fourgon c’est que c’est plus « passe partout » (oui je suis au volant d’un 44T la semaine lol) et je me disais que pour mon loulou et moi c’était bien suffisant.

Oui mais voilà en en discutant avec mes parents, eux, voyaient le confort et effectivement le lit dinette que j’ai pu tester dans leurs 1er camping cars …. comment dire euh bof ^^ Maintenant ils ont un Ingtégral Rapido alors pour avoir du confort ils en ont !!!!

Mais en même temps mon très bon collègue Guillaume qui a lui aussi un fourgon aménagé (prénommé Marcel!!) me vantait ses mérites et il a vraiment tout fait pour que je garde cette idée d’avoir un fourgon, et me donner l’eau à la bouche de paysages dépaysants !!! …. Mais bon du coup, je ne savais plus quoi choisir moi lol

Et puis je suis tombée sur l’annonce de ce Rapido 776F de 2010.

Pour mon père, une belle occasion pour un 1er camping car. Avec un gros avantage pour ce modèle…un lit à la française permanent à l’arrière et un lit pavillon (2 places). Je n’ai pas trop eu longtemps à attendre pour me décider en plus il était dans mon budget !

En bon état en plus et pas beaucoup de km, seulement 40 000 km.

Voilà l’implantation :

Pour l’anecdote, je vais le voir avec mon père. Il était en concession. On le visite, on fait le tour, on discute avec le commercial. Bref tout bien quand le commercial apprend qu’il y avait un couple de Rennes qui venait le voir et qu’ils ne devaient pas tarder à arriver. Le camping car était sur la concession d’Orgères (35) avant. Ils avaient priorité dessus puisque c’était vu avec l’autre concession.

Donc avec mon père on s’en va, j’étais un peu déçue forcément. Le commercial avait pris mon numéro pour me tenir au courant. A la porte de Lorient sur la voie express, on avait pas repris la route depuis 15 min que le commercial rappelle. Conduisant, mon père décroche et il apprend que le couple ne voulait pas du camping car ! 1ère sortie et demi tour pour retourner à la concession.

Du coup re-petite visite du camping car avec le commercial pour faire le point sur les petites choses à revoir et nous voilà dans le bureau pour que je puisse signer les papiers !!!!

Il m’était destiné je crois ^^

Avec lui, on va pouvoir tester les aires de service et les présenter ici. Visiter toute notre Bretagne de manière beaucoup plus libre.

 

Allez hop… montez pour la visite ! 😉

 

 

 

 

 

 

 

Et euh pourquoi Maurice ? C’est vrai …bonne question !

D’une, j’ai remarqué quand j’ai commencé à suivre quelques vanlifeurs sur Instagram que les vans/camping cars avaient des prénoms qu’ils étaient plus que de simples maisons à roulettes et de 2, comme dit plus haut, celui de mon collègue Guillaume s’appelle Marcel !

Donc il fallait un prénom pour le nôtre mais c’est difficile de trouver quelque chose de sympa ! En fin d’été, j’ai été comment dire touché par la loi des séries au boulot, beaucoup de pannes sur le camion et Guillaume avait dit lors d’une conversation « Tu pousses le bouchon un peu trop loin, Maurice » vous savez la pub du petit garçon avec le poisson rouge !!!

Ca nous a bien fait rire du coup j’ai raconté cette anecdote à loulou et je lui ai fait découvrir cette pub !

C’est là qu’il a décidé d’appeler le camping car Maurice !

Mais ça c’est dans les mauvais moment hein sinon je l’appelle Ernest ^^

 

 

⇒Un petit retour après 1 an 1/2 d’utilisation !

Pour nous 2, il est très bien! La désignation des lits a été vite faite car loulou trainant plus au lit que moi le matin, je me suis vu attribuer direct le lit pavillon !! … Pas toujours simple de le remonter surtout quand je dois le faire toute seule.

Pour le lit une fois descendu, ça demande un peu d’organisation car il ne reste plus que l’espace devant la cuisine donc pendant que un va dans la salle de bain l’autre se prépare pour se coucher.

Le lit à la française, c’est bien mais avec la porte de la salle de bain attenante au lit, pas simple de fermer la porte avec les draps… et les pieds de loulou qui dépassent quand il dort, lui qui a toujours des positions à la mord moi le nœud mdr. Je suis toujours obligée de pousser ses jambes pour aller dans la salle de bain.

 

La soute qui se trouve sous le lit, loge pas mal. Lit qui se lève pour pouvoir accéder à la soute sans sortir du camping-car. Par contre il n’y a pas vraiment de hauteur du coup c’est vite empilé et si c’est bien rangé pour le départ, c’est vite le bordel au cours du séjour ^^. Mon père a pu m’installer un enrouleur pour mon tuyau d’eau qu’il a pu fixer à la paroi et j’ai pu mettre une tour plastique de 3 tiroirs qui passait nickel pour toutes les petites choses

Dans 20 ans, vous serez d’avantage déçus par les choses que vous n’aurez pas faites que par les choses que vous aurez faites. Alors sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez. Marck Twain

Pour suivre toute notre cavale !