Blabla,  P.Religieux

L’enclos paroissial

Bonjour à tous,

Aujourd’hui et avec un peu de retard ! j’aimerais juste vous donner quelques explications.

Lors de mes quelques jours dans le Finistère Nord, j’ai profité pour montrer à mon loulou ce qu’était les enclos paroissiaux. Et je vais vous le dire de suite, dit comme ça il n’était pas emballé !
Mais au fil de nos quelques visites, il a pris goût et voyait les différences d’une commune à une autre ! Donc j’ai réussi mon pari de l’y intéresser un moment 🙂

Cet article va juste expliquer rapidement ce qu’est un enclos paroissial. Sans trop rentrer dans les détail mais juste comprendre l’essentiel.

Les 1ers enclos paroissiaux datent du 15-16 ème siècle, on parle d’âge d’or de la Bretagne, les derniers sont du 17ème siècle. Ils sont typiques du pays finistérien surtout au nord.
Ils sont l’image d’une Bretagne forte en économie notamment avec le commerce maritime car les ports ne sont pas loin par la baie de Morlaix et le port de Brest et il y avait pleine activité du lin et du chanvre à cet époque et les exportations pouvaient se faire sur toute l’Europe.

Mais alors alors qu’est ce qu’un enclos paroissial ?

C’est un mur qui délimitait le territoire sacré du monde profane, d’ou enclos, qui avait une porte triomphale qui pouvait être un grand portail ou un arc de triomphe. Toute une symbolique qui faisait passer du monde des vivants au monde des morts. La porte monumentale était l’entrée que l’on utilisait pour les baptêmes, les mariages et les enterrements sinon on empruntait une autre entrée.

A l’intérieur :

– Une église qui montraient les différentes richesse de la commune, hauteur des clochers, la taille de la pierre ect …

– Un calvaire plus ou moins imposant, qui peut être un véritable livre ouvert en pierre tant la fresque des personnages est imposante et qui offre de multiples détails sur la vie de Jésus.

– Un ossuaire, on y mettait les ossements lors d’exhumation car les cimetières attenants aux églises n’étaient pas très grands. Sur les façades, on peut y voir le passages de la vie à la mort.

– Un cimetière pour certains.

Pour se différencier, les communes rivalisaient pour enrichir toujours plus leurs enclos à qui aurait eu le plus beau, le plus imposant.  On pense à Guimilau et Lampaul-Guimiliau de communes voisines.

source : www.finisteredexception.com

Si vous voulez voir les principaux, il y a 3 circuits :

Le circuit de Landivisiau
Le circuit de Morlaix
Le circuit de Landerneau.

Il y en a quelques autres dans le départements très connu aussi. J’espère pouvoir vous les montrer un jour.

www.roscoff-tourisme.com

www.tourismebretagne.com
www.finistèretourisme.com

Nous avons vu ceux qui se présentaient sur notre route mais faire chacun des circuit est quelque chose que j’aimerais faire 🙂
Je ne voulais pas assommer loulou d’églises et de calvaires !!

J’espère que vous apprécierez ces quelques enclos 😉
Pour le 1er je vous emmènerai à Sizun.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mi, mattis venenatis, ipsum ultricies sed at luctus accumsan