Au delà du péage de La Gravelle ^^,  Limousin 2020

Corrèze, St Merd les Oussines, Le site gallo-romain des Cars

Autre site sur le plateau de Millevaches, un site archéologique. Redécouvert au début de 20ème siècle, les fouilles entreprises ont permis de découvrir un ensemble funéraire avec mausolée à incinération et un villa qui daterait probablement du 2ème siècle.

 

 

Les pièces archéologiques trouvées lors des fouilles sont conservées au musée à Meymac. Les pièces trouvées pour la villa attestent que le propriétaire des lieux était plutôt aisé.

Les blocs de granit étaient assemblés par des agrafes en métal. Le site a servi de carrière mais des pierres comme des corniches, plinthes ou toutes autres moulures ont été découverte. Ce sanctuaire était très travaillé.

Il y a en fait 2 bâtiments :

  • Un 1er où l’on trouve un socle pour une urne funéraire et suivant l’urne on devinait la richesse de la personne. Réservé au propriétaire des lieux, il était donc individuel.
  • Un 2nd plus grand pour l’ensemble de la famille et esclave qui étaient sur le site. Les cendres étaient entreposées dans un coffre en granit taillé qui peut être vu dans la chapelle de St Léonard de Barsanges (St Pérols sur Vézère)

 

La religion romaine

Comme pour chaque époque, le niveau de richesse faisait la différence ! Jusqu’à la moitié du 2ème siècle, les riches se faisaient incinérer. Ces riches pouvaient faire incinérer certains de leurs esclaves pour qu’ils puissent être dans le colombarium. Si vous étions de condition modeste, pour pouvoir vous faire incinérer et être dans le colombarium, il fallait adhérer à une association pour prétendre à ces funérailles . Dans le cas des plus pauvres, c’était la fosse commune malheureusement.

A la mort de la personne, des rites avaient lieu. Et déjà à cette époque là, on pouvait faire appel à des professionnels, nos actuels pompes funèbres.  La famille concernée, devait porter le deuil, une toge sombre au maximum un an suivant le lien du sang des membres. Les enfants de moins de 6 ans le portaient seulement pendant un mois.

 

Le site est en accès libre toute l’année mais l’été possibilité d’avoir des visites guidées.

Bon effectivement ce ne sont que des pierres mais c’est tout de même intéressant de savoir comment ces personnes vivaient à cette époque là et surtout tous les monuments qu’ils ont pu construire sans avoir le matériel que l’on a aujourd’hui !

 

 

L’emplacement du 1er bâtiment avec le socle pour l’urne.

Ce qui reste de l’autre bâtiment

Vue aérienne du site. Source https://site-gallo-romain-les-cars.com/

 

La villa gallo-romaine

Le plan de la villa

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

leo ante. Praesent justo dolor. tempus sed quis consectetur elementum id