Au delà du péage de La Gravelle ^^,  Limousin 2020

Corrèze, Treignac

Nous avons passé une nuit à Treignac. J’ai découvert que c’était une petite cité de caractère.

Si vous êtes en camping car, c’est sur le parking des Rivières un peu à l’extérieur du bourg que nous pouvons stationner pour la nuit. A coté de la ZA du Portail. C’est un grand parking en partie ombragée en fin d’après midi et au bord de la Vézère. Coté tarif ; 1€ les 24h. Borne pour les vidanges et accès à l’eau (payant).

 

Nous voilà donc installés en fin d’aprèm. Je me suis finalement décidée à partir en vélo avec mon père et Philou pour aller jusqu’au bourg … Objectif : trouver une boulangerie et le syndicat d’initiative.

Du peu que j’avais pu voir, la ville était vraiment sympa à voir ! Il fallait absolument que je revienne pour quelques photos mais ça allait obligatoirement me prendre du temps en étant à pied et vu que nous sommes un peu en retrait de la ville ! pas fan du vélo.

⊕ Note à moi-même … Il faut vraiment que je me trouve une trottinette ^^ 

C’était sans compter mes réveils matinaux ! Personne n’était debout chez mes voisins et loulou faisait souvent la grasse matinée !! Du coup me voilà partie au petit matin pour découvrir ce bourg ! Il faisait gris … tanpis je me couvre quand même au cas où et j’ai bien fait je suis rentrée sous la pluie!!! Un peu mouillée mais avec les croissants 😀

 

 

La porte Chabirande

 

Treignac se trouve sur un piton rocheux avec la Vézère en contre bas. Nous sommes au pied du Massif de la Monédière. Il y a bien eu un château construit vers l’an 1000 mais de cette forteresse, il ne reste pas grand chose. Il n’y a plus de château depuis la Révolution et les remparts ont été détruit au 19ème siècle. Il ne reste que la porte Chabirande.

La ville va souffrir des guerres seigneuriales et des guerres de religions au 16ème siècle. La ville sera reconstruite à la Renaissance. Il reste toute même de belles demeures (Sur un mur j’ai pu lire 1585).

Il y a aussi une halle, la chapelle au clocher tors, le vieux pont, l’église Notre Dame des Bans et une tour panoramique du 15ème siècle.

 

 

Différentes portes

 

Treignac est bien connu des pèlerins pour rejoindre St Jacques de Compostelle. Sur certaines demeures ont retrouve la coquille sculptée dans la pierre.

 

 

La halle

 

 

Du haut de la tour

 

J’ai bien aimé ce petit tour matinal où le bourg s’éveille doucement et que les 1ers commerces ouvrent. Le bémol a été le temps. J’ai toujours le coup de coeur pour les portes travaillées, ce bourg mérite largement son label 😀

Le vieux pont. J’ai n’ai pas été plus près …

2 commentaires

  • GMOT Gilbert

    bonsoir J aime bien Treignac c est un joli bourg . J ai eu l occasion de visiter le plateau de Millevaches et ses environs a plusieurs reprises pédestrement et en Jeep . Service militaire a Brive , donc ce terrain de jeux plaisait bien a nos  » gentils Organisateurs  » Les souvenirs de nuitées sous les tentes en plein hiver sous la neige sont encore bien présents … la balade n avait pas le même charme qu en camping car mais on n en est pas morts
    Bon W E , amitiés au copilote et aux parents

    • Les bretons

      Bonjour, vos amitiés seront transmises sans soucis ;). Effectivement, de ce que l’on a pu voir, je veux bien croire que la région était idéale pour le service militaire, il y a de quoi faire ^^
      Bon week à vous aussi 😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

id Aenean quis ipsum consectetur at commodo tristique