Côtes d'Armor,  Culturel,  Petite cité de caractère

La Roche Derrien

Lors d’un retour de week end sur la côte de costarmoricaine , nous nous étions arrêtés à la Roche Derrien. C’est une petite cité de caractère. Pour y être passée bien souvent à coté je ne m’y étais jamais arrêté!!

Du coup petite pause, c’était l’occasion de la découvrir ! Nous sommes presque à mi-chemin entre Lannion et Paimpol.

On a trouvé à se garer à coté de l’église. C’était un dimanche donc aucun soucis pour trouver de la place. Bon, ce n’était pas prévu du coup je n’ai pas préparé pour savoir s’il y avait vraiment des choses incontournables !! On a déambulé dans les rues, nous n’avons pas tout vu c’est certain !! C’est en regagnant le camping-car que l’on a vu sur le mur de la mairie la carte avec les lieux/maisons à voir avec le point historique de la ville.

Alors dès que vous arrivez, filez, au Syndicat d’Initiative pour avoir votre carnet de route pour ne rien louper de la ville !!

 

Derien, fils du Comte de Penthièvre et neuveu d’Alain III de Bretagne obtient le site de la Roche Jaudi en 1070. Il fait construire cette cité sur le promontoire rocheux et donne son nom qui devient donc La Roche Derrien.

Cette cité se trouve au fond de la ria où 2 fois par jour se rencontre l’eau douce du Jaudy et l’eau de mer.

Un château-fort est construit vers 1080, d’abord un donjon en bois entouré d’une palissade puis en pierre. Ensuite, il y a eu les fortifications tout autour avec les fossés. Il surplombe la rivière du Jaudy pour que les flux soient contrôlés et pour dominer toute la vallée.

 

 

Il ne reste rien du château maintes fois rasé. Si le château n’a pas résisté aux pillages et surtout aux guerres de succession, l’église par contre, construire au 13ème siècle, s’est fortifiée. Elle possède même une chambre de guet et une meurtrière de tirs !

 

Mais qu’a-t-il vu ??? ^^

 

 

La cité a gardé son caractère moyenâgeux et se compose de 2 parties.

  • La basse ville dite Bas-du-Pont. Cette partie de la ville appartient plus aux artisans, ouvriers.
  • La haute ville, elle, regroupe les bourgeois avec des maisons en pans de bois construites entre le 15 et 17ème siècle.
  • Il aussi le port où l’on commerçait le sel, le vin, du lin et même d’ardoises. Ce port est l’un des plus ancien de la côte nord. La ville prospéra jusqu’au milieu du 20ème siècle grâce à ses commerces et les allées et venues des voiliers.

 

 

 

 

La chapelle du calvaire.

Le point culminant de la ville dit la motte féodale. C’est à cet endroit que le 1er donjon, en bois, a été construit. C’est de là que l’on surveillait les alentours…

Cette chapelle a été construite en 1867. Lors de fouilles, à cette période, on retrouvera des pièces de monnaie, des poteries ect… Il y a aussi des souterrains qui, du château, devaient rejoindre différents endroits de la ville  !

 

Une cité bien paisible à visiter autant en ville que le long du Jaudy.

 

Une très jolie vidéo de cette cité 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Praesent risus felis nec adipiscing diam leo.