Brocéliande,  Ile et Vilaine,  P.Naturel

Sur les traces de Viviane et des géants …

Notre week-end de l’ascension touche à sa fin… Nous sommes samedi après midi et nous avons quitté Monfort sur Meu et nous avons déjeuné et fait notre digestion au Lac de Trémelin.

Nous passons rapidement aux Forges de Paimpont, c’était fermé. Et là nous avons dû attendre que la très grosse averse orageuse passe, nous avons profité pour prendre le goûter ^^. Il faudra revenir voir ça, ça doit être intéressant à voir.  La fonderie des Forges de Paimpont est une mission Stéphane Bern.

 

Nous quittons les lieux et profitons du reste de l’après midi pour continuer à voir les belles choses de Brocéliande que nous n’avions pas vu la dernière fois.

Pour l’Hotier Viviane comme pour le tombeau des géants, il faut se rendre au village, La Touche Guérin (Paimpont). Du parking on peut faire les 2 sans problème qui sont pour chacun à environ 800m.

 

Campénéac : Le tombeau des géants

Nous commençons par celui-là. Nous suivons donc le panneau. Au début aucun soucis, ça se fait très bien. On marche entre les arbres, la lande… C’est plutôt reposant. On tombe sur la croix Lucas, on prend sur la gauche.

La croix Lucas, elle, serait l’emplacement d’une bataille en 876  entre 2 rivaux le chevalier Gurvant et le comte de Vannes Pascweten pour le trône du Royaume de Bretagne. La bataille pour cette couronne aurait donné pour nom la vallée de Gurvant.

Et puis on s’enfonce un peu dans la forêt et là le terrain devient très compliqué. On y va très tranquillement, avec la pluie qu’il y a eu le terrain est devenu très glissant alors avec le faut-plat pas facile. Et puis à coté du chemin on découvre le tombeau.

Impressionnantes dimensions 4m*1m*1m, sont en fait des menhirs couchés de schiste rouge. C’est un ensemble du Néolithique qui a été transformé à l’âge de Bronze. Sépulture individuelle qui était recouverte d’un tumulus. Ce caveau fait partie des sépultures connues des petits princes d’Armorique (2000 et 15000 ans avt JC).

Appelé aussi la roche à la vieille pour parler des sorcières voire de la mort.

 

 

Bon vu l’état du sol, nous n’avons pas fait le test de se coucher dedans ^^

Pour situer

 

 

Paimpont : L’Hotier de Viviane

Nous avons repris le chemin inverse et nous sommes retournés au parking. De là, Baptiste est resté au camping-car mais moi j’ai pris la direction de l’hotier de Viviane. Je préviens de suite si le chemin est très accessible au début après ça devient très escarpé et attention à ne pas glisser.

Nous sommes à 191m d’altitude. Une fois grimpé sur la crête, l’hotier ou la maison de Viviane est à quelques mètres plus loin. Qu’est ce qu’on est bien là-haut, on domine la forêt. Avec le temps incertain, l’atmosphère y est un peu particulière. J’aime beaucoup, j’ai pris le temps là haut….pas comme une famille arrivée peu de temps après moi, qui ont pris une photo et sont repartis…Ils ne sont même pas restés 5 min. Où est l’intérêt ? bref ¡

Concernant le mégalithique, il est composé de 12 dalles de schiste, il mesure 2,9m*1,40m. Il n’y a plus les dalles qui le couvraient.

Autrefois on l’appelait le Tombeau des druides. Au 19ème siècle, on rattachait facilement les mégalithiques au culte des druides. Puis ensuite l’Hotier de Viviane lui a été donné pour rappeler toute la légende arthurienne avec le Val sans retour à proximité. On dit que c’était le refuge de Viviane avant sa rencontre avec Merlin…..

 

L’hotier de Viviane

 

Pour situer

Sources : Wikipédia, Broceliande-vacances, tourisme-broceliande , broceliande.guide, broceliande-brecilien.org.

 

De retour au camping-car et vu l’heure, on prend la direction de Campénéac, nous dormirons là pour la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans 20 ans, vous serez d’avantage déçus par les choses que vous n’aurez pas faites que par les choses que vous aurez faites. Alors sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez. Marck Twain

Pour suivre toute notre cavale !