Ile et Vilaine,  Petite cité de caractère

Bazouges la Pérouse

 

Nous voilà posés dans ce petit bourg pour une nuit, sur cette aire ! Le temps  ne nous a pas aidé pour notre visite, il a beaucoup plu. Mais le samedi matin, le soleil est tout de même venu.

Une occasion de se balader dans cette petite cité de caractère qui est à une quinzaine de kilomètres de à l’Est de Combourg et à, à peine 20 km au Sud de Pontorson.

Le mieux est de suivre le sentier d’interprétation au départ de la mairie pour découvrir le bourg. Il y a aussi un circuit de géocaching et même une chasse aux trésors avec plein d’énigmes et découvrir ainsi les secrets de Bazouges.

 

C’est la cité de la poétesse Angèle Vannier et elle attire toujours les artistes en quête d’inspiration. Tous les ans au mois d’Août, le concours de peinture « Haute couleur de Bretagne' ». Vous trouverez d’ailleurs des ateliers d’art dans le bourg.

 

A voir aussi
  • Le château de la Ballue et ses jardins qui ont le label Jardins Remarquables.
  • Son église qui est en fait 2 églises accolées.
  • Parc de Bellevue
  • La forêt de Villecartier ; randonnées, base de loisirs (accrobranche, poneys, resto…)
  • Parcours art contemporain « A ciel ouvert »

 

 

Coté Histoire

A l’origine une châtellenie, elle possédait un droit de haute justice, ce qui signifiait que le seigneur pouvait juger toutes les affaires et statuer de toutes les peines dont la peine de mort qui était cependant confirmée par les juges royaux.

Si cette cité appartient à Matfroy de Bazouges en 1090, elle va passer aux mains de Raoul Ier de Fougères au XIIème siècle et restera dans les barons de Fougères jusqu’à la Révolution.

Elle a été très prospère grâce à l’agriculture et au commerce, avec la forêt de Villecartier à proximité, la fabrication de sabots y était très importante. Au XVIème siècle, il y avait tout de même 5000 âmes. Elle subira les guerres de religions notamment la guerre de la Ligue.

————

Cette Bourgade ne paye vraiment pas de mine mais il y a beaucoup de choses à voir si on s’attarde un peu !

Connaissez-vous la spécialité de Bazouges? Le pommé! Une tradition gourmade de confiture à base de pomme et de cidre nouveau. Je ne l’ai su qu’après sinon j’aurais cherché à en acheter !!

 

Voici mes photos avec mes croissants sous le bras ^^… Vu que loulou réveillé par la pluie a finalement décrété qu’il ne voulait plus aller à la boulangerie !!!

 

 

La Maison des voeux : La maison date de 1732. « On dit qu’autrefois les voyageurs et les pèlerins venaient y déposer un voeux dans le chaudron magique posé dans la cheminée. Le chaudron y est toujours! Au pays des fées et des sorciers tout peut arriver… »

 

La maison dite de Sandrine, elle date du XVII ème siècle.

 

 

La maison du procureur (ci-dessous à gauche) : Demeure de 1609 qui a logé le procureur du Roi. En 1629 il condamna les habitants à paver les rues.

La maison des pendus (la maison ci-dessus à droite) avec la particularité d’avoir des visages taillés dans la pierre !! Ces pierres taillées appartenaient à l’ancienne église, lors de son remaniement étant devenues inutiles , elles ont été utilisées pour orner les façades des maisons.

Attention on vous surveille…^^

 

 

 

 

Pour situer :


Sources : Wikipédia, Tourisme-marchesdebretagne, Info Bretagne, Tourisme Bretagne.

 

2 commentaires

  • Gilbert G M O T

    Bonsoir
    Une fois de plus vous me surprenez agréablement avec un site que je ne connais pas . Amateur de fer forgé j ai remarqué la très belle paumell de la vieille porte merci et bonne semaine ( sur la route ) puis bon W E

    • Les bretons

      A mettre de coté lorsque vous reviendrez en Bretagne alors !
      Faire découvrir c’est le but donc je suis contente que ça vous plaise 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans 20 ans, vous serez d’avantage déçus par les choses que vous n’aurez pas faites que par les choses que vous aurez faites. Alors sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez. Marck Twain

Pour suivre toute notre cavale !